Avertir le modérateur

  • PROBLÈME SUPER, RÉPONSE À TOUS, RÉPONSE À TOUT ?

    Cher Arnaud (Hauchard), cher Christian (Bauer), chers tous,

    Merci de vos réactions À TOUS; depuis le début, ce blog ne représente rien d’autre que ce qui passe par la tête d’un journaliste d’échecs à la retraite comme moi. Les quatre objectifs de ce blog :
    1 : faire rire en luttant contre la pensée unique échiquéenne.
    2 : pas de course au l’Audiclic.
    3 (optionnel) : dégainer une information avant les autres quand elle tombe du camion. Éventuellement lancer un débat.
    4 : que les gens s’expriment librement (restriction : insultes-spams).

    Réponse à Arnaud (Hauchard). Le blog est NRVant ? J’agace ? Soit. Le fait n’est pas nouveau. En 1985 déjà, Franck Lohéac, un camarade de mon club (Clichy) sortait cette blague à mon propos. Elle faisait beaucoup rire quelques sociétaires du club comme Jean-Claude Moingt, Laurent Vérat et moi-même (un peu moins tout de même) : « En donne quand on le lit. En six lettres. »

    Même sur Karpov, Kasparov, le trophée Immopar, tous les vérités n’étaient pas bonnes à dire. Je n’étais pas et ne serai jamais un journaliste-fan qui parlera de « notre sport ».

    Compte-rendu du PCC ; bien relire le texte. Si le direct du tournoi était lamentable, que le bulletin en ligne au format PDF ne comprenait aucune partie, pourquoi ne pas le dire ? Les sites d’info ont donné le lien sans commentaire et sans le préciser… Pourquoi s’écraser ? Cela ne remet en rien en cause le reste, réussi, comme écrit par ailleurs. Ah ! au fait, il n’y a rien de personnel contre Jordi et Jaime, Igor et tous les autres (que je salue), même quand les noms sont cités : je ne crois qu’aux faits et aux résultats.

    Par ailleurs, l’immuno-déficience à l’humour, bon ou mauvais, est une pandémie dans le milieu des échecs où l’on se prend beaucoup au sérieux. Même en 2007, on ne trouvera pas de vaccin. Dommage.

    Désertion des clubs : cela a débuté avant que la vague Internet n’emporte tout dans tous les domaines. Les échecs sont touchés et ce n’est ni avec des commentaires positifs, négatifs, encouragements que la tendance changera, à mon avis. C’est vrai que beaucoup de clubs, et notamment en régions, font beaucoup d’efforts. Mais comparativement à l’accueil dans les clubs de bridge, beaucoup de clubs d’échecs sont pitoyables voire sales. Ce qui fait fuir, à juste titre, les parents.

    Réponse à Christian Bauer : merci, tu démontres à tous que j’écris (presque) n’importe quoi. Ce n’était pas Mister, mais ‘Docteur’. Bravo pour Pampelune et dommage pour ta partie contre Moroz, cruciale dans le tournoi.

    Enfin, cadeau de fin d’année (réponse début 2007) : un mat aidé. Les noirs jouent et aident les blancs à mater en six coups. Bon courage et bon nouvel an. Au fait, vous aviez remarqué que ce problème a une tête d'arbre de Noël?

     

    medium_noel.JPG
     

     

     

  • Les miscellanées de la semaine

    Joël Delon

    Dans sa chronique datée du 3-4 décembre dans Le Monde, Joël Lautier, le numéro 2 français au classement, le n° 2 français à la Fédération (vice-président) continue de parler de lui-même à la première personne.
    6 fois en tout. 7 avec la signature. 8 avec le diagramme, qui est une jolie combinaison… de Lautier Joël. Delon, reviens !

    medium_Lautier_Convekta.3.jpgJoël Delon (bis)

    On est passé à deux fois dans la chronique du 24-25 décembre 2006. Objectif 2007 : plus de “votre serviteur” non plus, sinon on commande les plats. Joël Lautier, l'homme, non le joueur, travaille depuis peu pour une compagnie russe. Noyeux Joël quand même !

    Si ce n’est toi, ce n’est donc pas…

    Joël Lautier a un demi-frère aîné. Licencié à la Fédération, discret. Et naturellement kibbitz assidu de son champion de frère.

    Le compte est bon ?

    La Fédération a un trésorier : Patrice Lainé. Ancien licencié au club de Clichy, M. Lainé a également travaillé pour l’une des anciennes sociétés de M. Kouatly Bachar, liquidée judiciairement. Une de plus.

    Mister Fric

    De nombreux professionnels français surnomment entre eux le GMI Christian Bauer ‘Mister Fric’. C’est vrai qu’il moissonne le Christian : tournois rapides, participations à de petits et super grands tournois. Mais un pro avec charge de famille joue aux échecs pour gagner, non ? Et en plus, il progresse !

     medium_Bacrot_Erevan_1996.2.jpgParis-Match : le choc de la photo

    Faites un geste ou constituez un comité de défense. Cela fait 227 mois qu’Étienne Bacrot est enfermé dans la photo-de-sa-dix-septième année dans sa chronique de Paris-Match. Transmettre une pétition à Match et indiquer que sa cellule sous Photoshop™ est un peu petite pour un père de famille de 23 ans.

    La photo ci-contre (© FIDE) est celle du badge du jeune champion prise il y a dix ans, en arrivant aux Olympiades de Erevan. Bacrot avait 13 ans et le président Loubatière avait imposé sa sélection malgré une pétition de quelques GMI. Et Bacrot avait répondu sur l'échiquier, notamment par une victoire contre un presque inconnu: Roublevsky, dans le match contre la Russie!

    2007, une année Moroz ?

    Après son forfait inexpliqué au tournoi Corus, le champion moscovite Morozevitch joue à Pampelune. Imprévisible et hyper doué, Morozevitch ne fait pas son apparition dans tous les grands tournois. La plume l’a démangé en 2006 : en 2007, son livre sur sa défense Tchigorine (1.d4 d5 2.c4 Cc6), coécrit avec son compère et secondant Vladimir Barsky, sera publié un peu partout en Europe. Et en français aux éditions Payot-Rivages.

    medium_Karpov_21.jpgIl est midi, docteur Karpov

    Enfin, une note d’optimisme : Karpov aurait juré qu’il se lèverait, en 2007, avant midi cinq jours de suite. Juste histoire d’essayer.
    © Photo Organisechecs

  • Kasparov encore battu par la machine !

    Scoop, spécial Echecs64. Kasparov a encore été battu par la machine ! Le match était sponsorisé par Pepsi et s’est joué en plusieurs parties rapides.

    Les coups ne sont pas encore connus, mais nous avons pu nous procurer la vidéo de ce match frappant pour l’histoire des échecs.

    Une minute de bonheur à déguster sans modération. Bonnes fêtes à tous.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu