Avertir le modérateur

  • Cap d’Agde : direct génial, commentaires EE : ah ah !, où sont les autres parties?

     Vous suivez le tournoi du Cap d’Agde en direct? Le plateau est totalement génial. Bon, je viens de m’y mettre. Premier constat : y’a un site officiel avec la retransmission comme si vous étiez: un peu de vidéo et des commentaires en direct : Arnaud Payen (excellent), Laurent Verat (didactique, zzzzz), Jean-Claude Moingt (la voix de son maître : ‘t’en penses quoi Bachar ?’) et Bachar Kouatly (style professoral NRVant). Le truc super qu’on réussi les organisateurs, c’est quand même de nous faire vivre le direct avec le son des commentateurs malgré quelques erreurs de casting. Le « moins » si je puis dire, c’est qu’il est impossible: 1) de voir les parties des rondes précédentes.  2) d’avoir un tableau des résultats sous forme de grille. Pincez-vous, mais c’est vrai…

    Réparons l’outrage échiquéen derechef, les parties antérieures sont toutes chez le prestataire qui retransmet les parties sur les écrans sur place, Organisechecs (en bas de la page ‘Pour visualiser toutes les parties jouées) : pas besoin de ChessBase, on a tout! Et pour le direct, allez-y aussi, y’a personne et on a deux à trois coups d’avance. Donc, le direct. Comme tous les fans, je veux tout, et tout de suite. Donc, je ne vais pas du côté de la retransmission officielle avec l’applet estampillé Europe Échecs. Pourquoi ? Parce que, pour mon malheur, je sais lire. Et l’avertissement précédent le téléchargement de l’Applet nous demande « si ce site est un site de confiance ». Bon, j’ai zappé, comme les articles de Péniblet dans Europe Échecs ou sur le site éponyme: des truismes, des périphrases à trois balles, des louanges staliniennes. Tu m’étonnes qu’ils perdent des lecteurs. En résumé, je regarde les parties chez le prestataire, et j’écoute le son sur le site officiel. Encore une fois, bravo pour le son, c’est quand même super et cela demande des moyens importants. Cela me rappelle quand je zappais Thierry Roland sur TF1 pendant les matches de foot : image à la télé, son muet et écoute des commentaires sur une radio périphérique pour l’ambiance et les commentaires de pros.  

    La formule du tournoi est un peu difficile à suivre à distance, mais bon, le Cap, c’est une grande fête où l’on voit les petits et les grands. Et le spectacle est fait pour les gens sur place. Concernant les commentateurs, je propose une réunion dont la FFE a le secret. Thème: le n° 1 et le n° 2 de la FFE commentateurs des parties en direct, ce n’est pas un peu exagéré? Et question qui fâche: s’ils sont rémunérés, doivent-ils passer par la Commission d’éthique de la FFE? Bon, au fond, tout le monde s’en fout, laissons-les causer dans le poste… Franchement, en ce samedi 28/10/06, le plus classe a été le MI Arnaud Payen. Beaucoup de retenue, bonne pédagogie, modestie. Il pense à l’auditeur. Bon OK, c’est son boulot dans le civil, il est prof d’échecs, mais quand même. Car ensuite, on nous asperge de gaz hilarant. Car comme disait Moingt Jean-Claude du temps où il était le joueur et ancien président de Clichy : «C’est coquet.»

    Jean-Claude Moingt ou la voix de son (grand) maître : le mot ‘Bachar’ revient toutes les trois phrases dans ses commentaires: «Je me suis entraîné avec Bachar tout  à l’heure.» ; «Moi, ce qui m’inquiète, Bachar …, c’est Karpov au niveau du temps, hein Bachar? On lui a bien expliqué la cadence? (sourire gras) ». Diplomatique : « au niveau du temps, il [Karpov] est dans les bains de vapeur. » Modeste et pas drôle : « À titre personnel, j’ai jamais rien compris côté noir comme côté blanc quand j’ai joué le hérisson. Une très belle partie que tu avais gagnée contre le hérisson contre Bukal, hein Bachar?  Qu’en penses-tu Bachar ?»

    Bachar Kouatly : Hyper doué pour enfiler des formules toutes faites. Dommage car son niveau échiquéen vaut quand même plus que cela. Comme son cachet d’ailleurs J et la grosseur des cigares qu’il fume en rigolant avec l’organisateur. Le gmi d’Europe Échecs fait preuve de beaucoup de fausse modestie. Il glousse comme une adolescente boutonneuse quand il devine un coup évident. Moi, ça me donne de l’acné ou des (christophe) boutons comme vous voulez.  À propos de la Chinoise Zhao : « Le zède-hache se prononce «ja» en Chine. » Payen : «Tu parles chinois, Bachar ?» – «Sous la torture seulement (Moingt)» ; BK: «Il n’y a pas de petits cauchemars, il n’y a que des cauchemars.» Et enfin, ma préférée : «Le jeu d’échecs, c’est beaucoup de récurrence.» Juste Auguste. Comme dans les 4 liquidations judiciaires dans lesquelles un certain Kouatly Bachar a été impliqué. J J

    Payen : «J’aime la paire de cavaliers» ; «Je suis amoureux de toutes les pièces.» Son enthousiasme est communicatif. Arnaud, fais toi un peu plus de pub, c’était vraiment super!  

    Verat: Zzzz... Peu de souplesse. Rigole aussi souvent que Buster Keaton. À part ça, freine un peu vieux, ça va trop vite dans les variantes. Les gars qui ont moins de 1800 Elo doivent être largués.

    Miralles: A été voisin de chambre d’Anand lors d’un championnat du monde junior. Cet anecdote l’absout de tout faux pas non commis à ce jour! Bonnes explications sur les plans etc. Au fait Gilles, les gars de la FFE ont sorti la cravate comme tu le préconisais quand du temps où tu étais directeur technique de la FFE? Régalez-vous des parties en allant les regarder a posteriori chez Organisechecs. Et sur le site officiel pour le direct. Quant à la lisibilité du tournoi, avant les quarts de finale, «j’adoube». Je me souviens que même sur place, on s’y perd : ça va trop vite, mais c’est beau quand même avec de tels gladiateurs!

  • Arrabal: poème à Duchamp et 'Toiletgate'

    Reçu il y a quelques jours d’Arrabal ce texte du même, publié dans le quotidien espagnol El Mundo.  

    Hymne aux échecs (Pour Marcel Duchamp) de Fernando Arrabal.

    … Avec un dieu du “macadam” et un  cowboy  de trottoirs(1).

    Avec ma frêle chrysalide qui porte éperons de Chine (2).

    Avec l’espagnole conquérante qui a transformé le jeu (3).

    Avec mon harmonie cannibale experte en électrochocs (4).

    Avec ma fraîcheur de fjord et mes dents de lion (5).

    Avec pion et piédestal, et mon drapeau de Castille (6).

    Avec le torrent et la tour sans ivoire de ma pince (7).

    Avec un chat de vengeance qui à ma frontière miaulait (8).

    Avec la vérité et la transparence de nos lis et nos épis (9).

    Avec la pomme de la science et le serpent immortel (10).

    Avec le roi guillotiné par les vassaux de mon âme (11).

    Avec la Furie et la Gorgone de la psyché et du psaume (12).

    Avec les sept longues lieues de mon legs et de ma langue (13).

    Avec les montagnes rocheuses de mes risques Renaissance (14).

    Avec le cadeau des mages et les chevaux du mirage (15).

    Avec l’incendie du jeu et ma peau rouge et or (16).

    Avec le roi étêté et ma mouette en vol (17)…              

    [(1): Steinitz. (2): Yifan Hou -12 ans-. (3): Ruy López. (4): Fischer jeune. (5): Magnus. (6): Morphy. (7): Tal. (8): Alekhine. (9): Hübner & Hölderlin. (10): Almira & Joël. (11): Philidor.  (12): Lasker. (13): Capablanca. (14): Kamsky. (15): Spassky. (16): Shirov. (17): Judit Polgar.] 

    ___________________________________________

    L’ “Incroyable-Ubu”  et le ‘toiletgate’

    Fernando Arrabal

    L’ “Incroyable” a organisé la pantalonnade nommée « match de la réunification» (avec les grands et aimés maîtres Topalov et Kramnik). Ce vaudeville a  “célébré la cérémonie de la confusion” (en hommage à mon roman?). Précisément dans “sa” ville d’Elista, trône de son gouvernement et capitale de sa  Kalmoukie.  Pendant la rencontre, le combat urinaire a prévalu par rapport aux luttes sur l’échiquier, leurs fêtes et rites. Malgré la qualité indiscutable, le duel ne passera pas à l’Histoire du « Noble Jeu » mais entrera à sac, cordes et vidéos dans celui des potins de vespasiennes sous le nom de “toiletgate’. En pleine “Conjuration des imbéciles” et ses cassoulets maison.

    L’« Incroyable » vient d’être réélu président de la FIDE. Il recevra pour le jeu et les siens propres près de dix millions de dollars. Mais il s’épargnera le nécessaire Tournoi des Candidats comme le dénonce, et clame dans le désert, le GMI israélien (et dizième joueur du monde) Boris Gelfand. Le GMI russe Oleg Kornev, quant à lui, ajoute qu’une part infime de ce pactole et fromage parviendra aux joueurs d’échecs professionnels” [¤¤¤].

      « Jusqu’à une date récente l’ « Incroyable » (président de Kalmoukie [©] et de  la Fédération Internationale des Échecs[™]) n'avait pas bu de vin, avant que les médecins ne lui aient dit que les longues heures  passées à très haute altitude, pendant ses vols, l'exposaient de plus en plus à des radiations. Un verre de vin rouge de bonne qualité aide à éliminer les noyaux (sic) radioactifs» écrit le journaliste Youri Vasiliev[©] dans  « Kirsan l'Incroyable » [0²]°.  Et il nous apprend que celui-ci «…travaille presque 24 heures par jour, en moyenne ; qu’il dort quatre heures; qu’il effectue au moins trois ou quatre vols par semaine et qu’il s'arrange pour faire en plus un ‘foutu’ tas de choses ».

    *

    Jaculatoires (éjaculations,  du  latín ‘jaculari’)

    “Ou bien l‘ ‘Incroyable-Ubu’ est un tyran à oukases ce qui me surprendrait bien un peu, ou il n’est pas un tyran à oukases, ce qui me surprendrait beaucoup” : MF, Britannique.

    *

    “L‘ ‘Incroyable-Ubu’ est un Stan Laurel avec hémorroïdes travesti en un Olivier Hardy anorexique et entouré d’hagiographes canailles”: Journaliste [¤¤¤]  de Kalmoukie assassinée dans l’exercice de ses fonctions.

    * 

     “L‘ ‘Incroyable-Ubu’ ment comme il aspire; il use de deux sortes de contrevérités : les énormes et les statistiques”: GMI, Belge.

    *

    “Je ne pourrais prendre connaissance des communiqués de l‘ ‘Incroyable-Ubu’ que dans les toilettes ; mais mon trou du cul ne sait pas lire”: GMI, Argentin.

    *

    “Comme il manque de conversation   l‘ ‘Incroyable-Ubu’ parle la langue de bois mais à bâtons rompus”: Membre de la FIDE, Philippin.

    *

    Autre arrabalesque (du philosophe de l’échiquier): “L‘ ‘Incroyable-Ubu’ est aux échecs ce que les latrines sont à la gastronomie”

    www.arrabal.org

     

    Sentados los campeones del mundo (de ajedrez) Tal, Capablanca, Lasker, Steinitz y Fischer. De pié: Spassky (el  dramaturgo  Arrabal) y Alekhine. En el cuadro de la derecha  Morphy, Philidor y Ruy López. Fotografiados a la izquierda: Smyslov, Euwe, Karpov, Judit Polgar, Petrossian y Botvinnik. Cuadro al óleo (116 x 88 cm) de  SM Félez, croquis de Arrabal.  

    medium_arrabal.3.JPG
  • Mexico: simul géante et record karpovien

    Cela s’est passé dimanche 22 octobre. Une simultanée géante sur la place centrale de Mexico. Une ville aux proportions chinoises : 8 millions d’habitants au centre, 18 millions dans l’agglomération pour une population totale de 100 millions d’habitants dont 40 à 50 millions sont pauvres. Tremblements de terre fréquents. Menace d’explosion du volcan Popocatépetl

    Dans ce pays fédéral, les échecs ont la cote avec des tournois de haut niveau. Je n’ai pas trouvé le chiffre officiel dans un site officiel mais j'ai lu sur le Net que 14000 participants se sont fait ‘simultaner’ sous le soleil. Peut-être verrai-je avant ma retraite la même variante sur les Champs-Élysées...

     

    medium_276831768_5565e50c0e_b.jpg

    Quelle organisation de monstre ! Les chaises, les tables, l’inscription, l’attente... sans compter le p’tit coin pour ceux qui se trouvent au centre. Qu'aurait fait Kramnik s'il avait été du côté des 'simultanés' et non des simultaneurs? (Bon, Ok, celle-là est nulle)

    J’avais loupé le précédent record en 2000 je crois. J’avais été invité, mais il fallait que j’avance mon billet d’avion et à l’époque, j’avais trop de travail à Europe Échecs pour faire l’aller-retour en quelques jours. Sans compter qu’on ne me l’aurait sûrement pas remboursé. Comme dit toujours Kouatly: ‘Plus que zéro, c’est cher.’ Je reviendrai vers mon client préféré sooooon.

     

    Karpov par contre, c’est tout le contraire : généreux, humain, intelligent, attentif. Et ambassadeur des échecs. A Mexico, il a cartonné en battant aussi un record : 1951 dédicaces en six heures, autant que son année de naissance.

     

    Pour s'imaginer le gigantisme de la chose, voici quelques liens. Bonnes balades!

     

    Reportage photo de la paire photographique Kohlmeyer/Llada sur ChessBase

    mais aussi sur Le blog de David Llada

     

    © Les photos vues d’avion et d’ailleurs dont est tirée cette photo.

     

    Sur le site d’Alexandre Kosteniouk (elle s’aime beaucoup la jeunette !) il y a aussi beaucoup de photos de ce festival mexicain plus spécialement ici.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu