Avertir le modérateur

Le jeu d’échecs enfin sport !

Vous avez vu les photos des remises des prix dans nos tournois d’été ? Ah ! les beaux tableaux. Les premiers de la classe de la « grille américaine », bref ceux qui sont dans la liste des prix, sont tous habillés comme des sportifs : maillots, shorts, pantalons courts etc. La vraie classe devant l’édile adjoint(e) aux sports, inévitablement préposé(e) à un exercice de sourire devant les photographes pâmés de la presse locale.

Bon, les premiers ne sont plus en sueur. Seuls les footeux ont ce droit, en embrassant la coupe ou en faisant des glissades sur la pelouse. Mais les joueurs, nos joueurs ? Suent-ils ? S’éclatent-ils après la dernière partie par une glissade sur le linoléum vieilli du palais des congrès ?

medium_PANT16.jpg

Peut-être imitent-ils leurs aînés (en Elo) de la même façon qu’ils copient les variantes d’ouverture de ces mêmes groz-Elo. Car ce n’est guère mieux chez les pros des tournois internationaux fermés. Là, les « vrais » sportifs se comportent comme des cyclistes (je ne parle pas d’un contrôle antidopage, interdit de rire) après une course de patronage. Seul le top niveau des dix meilleurs mondiaux s’est mis à la page, comme les cyclistes reçus par le maire de Paris après le Tour de France : cravate, costume sombre, cheveux gominés.  

Excusez pour le coup de chaleur du jour. Mais j’ai pris un coup de soleil en relisant ce qu’écrivait un directeur technique national il y a vingt ans, le grand maître Gilles Mirallès. Gilles plaidait pour le costume à propos des titrés. Heureusement, depuis, on a une excuse pour l’éviter : le jeu d’échecs est devenu sport.

Commentaires

  • Quan je vois la bedaine des légendes des échecs au non moins fameux "match des légendes" à Porto-Vecchio. Je m'interroge, (bien que ces joueurs frisent la soixantaine ou peut-être même la dépasse) sur l'utilité de mettre les échecs dans la rubrique sport ?

    Bien évidemment, l'on me rétorquera, oui sport mais intellectuel. Ah, la belle affaire, comme Pyramide le jeu ou les chiffres et les lettres.

  • à propos de vêtement: C. Bouton se présente sur son blog avec une veste grise (assez formelle) passée par dessus un pijama froissé. Voilà une tenue qui symbolise le contenu du blog.

    Autre sujet: deux clubs à Paris n'actualisent plus leurs pages web (aece et nao) , un club n'a plus de page du tout (chess15) tandis que le plus grand club (en nombre d'adherents) n'a jamais eu de pages (Lutece).

  • je dois avouer que la note de christian sur le pijama froisse remporte le ! pour l'humour. mais cest une chemise fantaisie, c.bouton reste jeune et dynamique, plutot que formel et deuxieme age.

    je ne suis pas sur de comprendre la note de depart : que les champions
    d'echec mettent une cravate pour la remise des prix, c'est bien non ?
    ca pourrait inspirer certains joueurs dans les opens dont l'hygiene ( oublions la tenue ) est tres douteuse....

    a propos d'anecdotes, christian en a de quoi alimenter des pages et des pages. en ce moment tkachiev est presque en pole position. mais christian.b , peux tu nous raconter groningen 97 , apres son elimination , dans une nouvelle entree.


    Finalement, un peu de pub pour mon website a moi.
    www.geocities.com/thechesscorner.
    il y a qlq parties commentees sur san luis 2005, et aussi bcp dexemples du super GM Adams, qui est un peu mon idole, en ce sens ou il na jamais bosse les echecs autant que kasparov ou gelfand, mais a un talent inoui et un peu sous-estime. d'ou le site.
    maintenant, aronian ou morozevich ont repris le flambeau, surtout ce dernier, qui evite la theorie mais a une imagination et force phenomenale.
    il meriterait un website avec meilleurs plans, coups, tactique.

    tous commentaires/liens apprecies.

    finalement, bravo a christian.b pour son blog, tres "entertaining" comme on dit en anglais.

    fabrice

  • A la demande générale de Christian, je range le pyjama (qui était tout de même une chemise) et me cache derrière des feuilles.
    Pas des feuilles de partie, car le temps me manque malheureusement pour aller ferrailler sur l'échiquier, mais au milieu de la nature, dans un jardin botanique.
    D'autres photos seront renouvelées prochainement dans les autres rubriques.

  • Les échecs un sport ?
    Aucune motricité musculaire
    Aucun écho médiatique
    Aucun sponsor d'envergure internationale
    Aucun spectacle pour le spectateur non initié

    Quant à la haute compétition, considérons les échecs pour ce qu'ils sont : les GMI jouent aux échecs quand les amateurs poussent du bois.
    Comme les professionnels du tennis de table rivalisent quand d'autres jouent au ping-pong...

  • Ah j'oubliais : au sujet de la comique assimilation du "noble jeu" à un sport (de combat).

    Aucune motricité musculaire, c'est indéniable... Mais il faut ajouter : "aucune contribution à la prévention des maladies cardio-vasculaires".

    Trois réalités confortent cette allégation :
    - les risques de crise cardiaque auxquelles exposent certaines combinaisons fatales
    - les présomptions d'obésité que présentent certains joueurs experts
    - l'alimentation anarchique des joueurs avant, pendant et après la compétition (soda, barres chocolatés, sandwichs bien gras et autres cochonneries...!)

    Alors convaincus maintenant ?

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu