La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

ECHECS_chbouton

Twitter: @Echecs64

Le pluriel d’une chose triste peut être très agréable.
Exemple : une vie vouée à l’échec devient : des vies vouées aux échecs.
(Philippe Geluck)


Né le 09.02.1961, même jour et mois que le GMI américain et ex-refuznik soviétique Boris Goulko (né en 1947). Le même également que le grand et ineffable Xavier Tartacover. Date de la mort du génial Levenfish.

P1010828.JPGEntré dans le journalisme par effraction alors qu’un avenir de programmeur informatique m’attendait.


1984 : Arrivée à Libération en poussant (plusieurs fois) la porte en tant que pigiste. Les matches de Kasparov (mon cadet de deux ans) contre Karpov ont achevé de convaincre le réd-chef des sports de l’époque, Jean Hatzfeld. Et voilà Libé qui se met à parler du jeu d’échecs régulièrement !
1985 : Naissance du service télématique échecs de Libé grâce (au défunt) Gilles Katz et à son chef Joseph Gicquel. Le jeu en direct et en différé, de Minitel à Minitel, rapporte des fortunes à France Télécom, au serveur, à Libé, chaque joueur payant 1 franc/minute (0,15 centimes d’euro) ! Mon pote Jean-Pierre Mercier développe ensuite le service, j’écris les articles.
1987 et 1988 : Publication de deux livres d’échecs chez Payot (L’ABC de la stratégie et L’Almanach 1988) avec respectivement Jacques Baudrier et Jean-Pierre Mercier comme coauteurs.

1987-2011 : Directeur de la collection 'Échecs' aux éditions Payot (voir la soixantaine de titres parus sur le site Payot-Rivages).
1988 : Cofondateur de la chronique quotidienne d’échecs dans Libé. Avec mon pote "Jeep", nous convainquons la direction de l’époque de publier tous les jours une chronique d’échecs avec diagramme, infos... et solution dans l’édition du lendemain. 27.01: annonce d'une chronique en liaison avec le 36-15 ROQUE. 28.01.1988 : chronique n° 1. 1992 : 30.06.2012 : Arrêt de la chronique des échecs et des mots croisés. Jeep est licencié.

1991 : Auteur et éditeur (en 10 jours) du livre du tournoi de parties rapides 'Immopar' à Paris avec des analyses d’Olivier Renet. Un collector vendu régulièrement sur e-bay et disponible dans les bonnes librairies.

1996 : Correspondant Internet (avec ma liaison Compuserve si, si!) pour la Fédération internationale des échecs (FIDE) pendant le championnat du monde Karpov-Kamsky à Elista (Russie, Kalmoukie). Vainqueur du tournoi de blitz pour les journalistes à Lausanne 1998, pendant le cht du monde Karpov-Anand à Lausanne.
Titre bidon mais sympa. Il n’a eu qu’une seule édition mais a eu le mérite de me rapporter 9 000 dollars, le tout étant payé en liquide et sponsorisé par le grand démocrate, président de la FIDE et de la Kalmoukie, Kirsan Ilioumjinov !

1997-2002 :
Rédacteur en chef de la « revue mondiale d’expression française » Europe Échecs.
2006 : Lancement de ce blog le 22 mars.


2012 : Libération supprime (avec les mots croisés) la chronique quotidienne définitivement. Oops!
Sinon, en dehors des échecs, j’ai bossé pour une lettre d’information anglais-français sur les mesures d’audience (éditée par Médiamétrie et l’INA), Satellite TV Magazine (rédacteur en chef 1993-1995) et pas mal d’autres choses dans la presse en général. Plus récemment, j'ai travaillé comme éditeur et réviseur pour l’Unesco et la librairie en ligne de l’OCDE ainsi que dans le juridique.

Échecs, mes débuts :
Mon grand-père maternel qui avait bossé pour Marcel Dassault m’a appris à jouer, j’avais dix ans. Nos parties se limitent à 1.h2-h4, sortie des tours et zéro connaissance dans les ouvertures. Je joue aussi avec mes voisins. À quatorze ans, je découvre que les livres d’échecs existent (Payot, déjà...). La même année, en 1975, je pousse la porte du club de Lésigny (Seine-et-Marne) animé par René Cotting. Je vois arriver Manuel Apicella, quatre ans, aujourd’hui grand maître international. Il était surdoué. Selon moi, il le reste et peut encore progresser bien qu’il s’en défende. Nous faisons des ravages en critérium avec Jean-Michel Maillet, Vincent Nelissen, Patrick Le Huédé, Christophe et Jacques Apicella, respectivement le frère aîné et le père de Manu.

Et actuellement ?
Peu de tournois hormis le championnat de Paris. Je joue pour le club de Drancy en Nationale II.

Pour en savoir un peu plus, suivre
un entretien vidéo (45 min) sur Chess Académie, le site du GMI Jean-Luc Chabanon. Voir à la 19e minute le 'blind test' !
Lire aussi les articles écrits dans New in Chess ici


Me joindre : bouton_chris1(a)yahoo.com

Interêts

échecs

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu