Avertir le modérateur

Echecs 64

  • Un programme surhumain apprend tout seul!

    Le meilleur programme Stockfish a pris 28 à 0 contre un programme développé par DeepMind, une filiale de Google. En partant de l'apprentissage de la marche des pièces et des règles du jeu, le progamme s'est fait tout seul: il lui a fallu 9 heures d’entraînement et 44 millions de parties pour atteindre un niveau stratosphérique. Attendons les parties avant de décortiquer néanmoins. Le résultat est toutefois incroyable.

    L'article technique en anglais (téléchargeable) t'explique à toi, petit humain, comment tu as perdu des dizaines d'années dans un club, alors qu'en bossant H24 avec des neurones surpuissants méga-connectés, c'est finalement assez facile d'avoir plus de 3000 Elo. Sans représentant syndical évidemment.

  • Tous les garçons et les féminines

    Dans son dernier billet, « Les filles féminines seront-elles un jour des femmes et des joueuses ? » le site Échecs et Mixte  s’intéresse… ben... à la place des femelles et mâles des 64 cases via la sémantique fédérale. C’est à 90 % ‘pan sur le bec’ de la fédé pourtant truffée de profs qui connaissent la langue française et c’est boooon. Mais comme dirait Ivantchouk ‘beut okéé’’, le problème n’est pas nouveau, Françoise Hardy le chantait déjà à sa manière. Sans compter le dossier crash-test du « Péniblet de service » dans Europe Échecs.

    libro_vera_menchik.jpg

    Le fantastique parcours de vie de la plus forte joueuse avant Judit Polgar, Vera Menchik; lire sa fiche Wikipedia in English: elle est passée par le club de Hastings (qui a formé aussi Conquest!) et a bénéficié de cours avec des grands maîtres pour progresser. Même par Skype ou par correspondance, rien ne change, tout se transforme!

    Lire la suite

  • Décès du MI Boudiba

    Le maître international algérien Mahfoud Boudiba est décédé à Paris le 14 novembre 2017 des suites d’une tumeur au cerveau. Il avait 51 ans. En transit en Pologne début septembre suite à ses vacances en Russie, il était tombé inconscient. L’ambassade de France à Varsovie avait eu du mal à retrouver un proche et avait finalement localisé son président Richard Cherfils (Tremblay-en-France) grâce à un document.

    Fin août encore, il avait participé à un stage avec de forts joueurs algériens avec le GMI Arnaud Hauchard à qui il avait conseillé de « faire confiance à la vie ».

    Pendant toutes ses années d’entraîneur en France, de Forbach à des joueurs de Bois-Colombes, de Villepinte à Tremblay, Mahfoud était toujours bienveillant auprès de ses élèves ; il ne jouait pratiquement plus, sauf en interclubs, où il déroulait encore son style classique et sa profonde compréhension du milieu de jeu.

    Avec lui, le jeu paraissait simple, y compris dans sa gestuelle. Les pièces, prises entre son index et son majeur, semblaient obéir à son regard comme dans cette vidéo du récent Championnat individuel d'Afrique à Oran.

    Il tapotait de plus sans les regarder les pièces par le haut pour mieux les faire mémoriser, comme un gaucher contrarié. Oui, Mahfoud était la gentillesse même et de nombreuses mamans d'élèves se sont relayées à son chevet ces dernières semaines où il était à peine conscient dans sa maison de repos du XVe arrondissement.

    Il retournera auprès des siens, en Algérie ; toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches.

    L’hommage de son club où il était entraîneur en CDI. D'autres hommages lui sont rendus sur Facebook.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu